LA BERGERE DES GLACES

PaysInternational
Année festival2017
Durée> 30 minutes

France. 2016. Documentaire. 74 min.

Réalisation : Stanzin Dorjai Gya et Christiane Mordelet

Tsering est une des dernières bergères de la vallée de Gya-Miru, au Ladakh. Hiver comme été, dans ces plateaux désertiques, arides et balayés par des vents glacés, elle emmène ses 350 chèvres pashminas (celles qui fournissent la laine cachemire), parcourant jusqu’à 20 km chaque  jour, à la recherche de quelques maigres herbes ou arbustes qui “acceptent” encore de pousser entre 5000 m et 6000 m d’altitude.

Seule face aux prédateurs -les loups et les léopards- et aux intempéries, point minuscule dans ces immensités de neige ou de roche, elle ne se plaint jamais, toujours  à la recherche du meilleur endroit pour sa grande famille. Stanzin, son frère, et Christiane, vont la suivre une année durant, avec respect et admiration. Un témoignage rare de cette vie, à des année lumière des industries du luxe occidental à qui cette laine est destinée.


Les réalisateurs Christiane Mordelet & Stanzin Dorjai Gya

Christiane Mordelet est titulaire d’un DEA en physique des matériaux, de maîtrises en physique et en environnement, d’un CAP de mécanique automobile, d’un brevet de météorologie et d’une formation en homéopathie et en aromathérapie. Accompagnatrice en montagne, elle a emmené pendant 35 ans un millier d’élèves, du Groenland à la Mongolie, du Ladakh au grand Nord Canadien. Une formation de vidéaste lui a permis de réaliser de nombreux films de ces rencontres, qui ont été diffusés sur les principales chaînes françaises entre 1985 et 2012. Depuis 2007, elle vit 5 mois par an au Ladakh, où elle se consacre à l’environnement et au cinéma.

Stanzin Dorjai Gya, à 15 ans, gardait les bêtes de ses parents à 5000m d’altitude, au Ladakh. A 35 ans il est lauréat au Festival international du Film de Montagne d’Autrans, aux côtés de Christiane Mordelet, pour leur documentaire Jungwa, l’équilibre rompu, sur les changements climatiques au Ladakh. Entre les deux, 12 ans d’une formation longue et qualifiante au SECMOL (Students Educational and Cultural Movement of Ladakh). Il obtient ensuite un master en sciences de l’art et de la communication, puis il poursuit à Delhi et à Bombay une spécialisation en audiovisuel. Il rencontre Christiane Mordelet en 2007 et, depuis, forment tous les deux une petite équipe originale et solide, basée sur le respect et la complémentarité.