UN ALPAGE AU PAYS DU MONT-BLANC

PaysFrance
Année festival2017
Durée> 30 minutes

France. 2017. Documentaire. 47 min

Réalisation : Catherine Benzoni Grosset et Jean Franco

Une montagne peut-elle en cacher une autre ? Dans la spectaculaire vallée de Chamonix-Mont-Blanc où les sommets culminants focalisent toute l’attention, la Montagne a conservé pour certains habitants, sa signification originelle, celle de pâturages d’altitude.

Partir à la découverte de la Montagne de Balme, c’est aller à la rencontre des alpagistes d’hier et aujourd’hui : témoignages du passé et partage du présent. C’est comprendre le fonctionnement de ces terres collectives autogérées et la singularité de ce patrimoine.

Au fil de cet hymne pastoral se dévoile une autre histoire du territoire, celle des paysans et de l’agro pastoralisme dans un contexte éminemment touristique.


Les réalisateurs Catherine Benzoni Grosset et Jean Franco

Catherine Benzoni Grosset est chamoniarde d’origine. C’est en revenant vivre dans sa vallée natale en 2001 qu’elle se passionne pour ces terres pastorales. Consort de la Montagne de Balme, c’est à dire membre de la communauté de l’alpage, elle s’implique pendant de longues années dans la gestion de son fonctionnement. Un engagement qui lui permet de gagner la confiance des différents participants au documentaire.

Formée à l’audiovisuel à l’université de Grenoble 3, elle a coréalisé un film de vulgarisation scientifique sur la radioastronomie millimétrique : « Murmures cosmiques » (1er prix du festival du film scientifique, CNRS Grenoble, 1993).

Jean Franco a, entre autres, contribué à la création d’une salle de cinéma qu’ila ensuite dirigée et développée pendant onze ans. 

Parallèlement formateur en communication audiovisuelle et responsable d’un canal local de télévision, il a accompagné la réalisation de nombreux films courts, documentaires ou reportages.