CATALOGUE

Vous retrouverez ici les fiches descriptives des films sélectionnées pour les 8 dernières éditions du Festival.

Vous souhaitez avoir plus d’informations concernant l’un de ces films ?
Vous  souhaitez organiser une projection près de chez vous ?
Contactez-nous ! Nous vous aiderons à vous mettre en relation avec les réalisateurs et/ou producteurs concernés.

Fromages de montagne, au sommet du goût
Fromages de montagne, au sommet du goût

Fromages de montagne, au sommet du goût

  • France
  • 2020

Fromages de montagne, au sommet du goût VENDREDI 9 OCTOBRE | 20H15 Documentaire 52' | France 2019 | Réalisation : Céline Destève | Production : Eclectic A la montagne, le fromage est une religion. Beaufort, reblochon, raclette ou tomme de brebis, les éleveurs montagnards fabriquent des trésors de gastronomie, produits à la ferme, avec le lait de leur troupeau, riche en saveurs florales. En Savoie, Pierre Poccard est l’un des derniers fabricants de « beaufort chalet d’alpage », très apprécié des gourmets. En Haute-Savoie, Marie-Louise Donzel est une spécialiste du reblochon. Quant à Emilie Pagès, elle produit une savoureuse tomme de brebis dans le Béarn. Mais sur les étals, ces fromages fermiers, reconnaissables à leur étiquette verte, sont perdus parmi tous les autres fromages de montagne, AOP ou non, fermiers ou non, au lait cru ou pasteurisé. Ainsi, 60 000 tonnes de raclette sont produites en France chaque année. Comment sont produits ces fromages qui envahissent la grande distribution ? Enquête des Alpes aux Pyrénées en passant par l’Auvergne. BIO

Nous la mangerons, c’est la moindre des choses
Nous la mangerons, c’est la moindre des choses

Nous la mangerons, c’est la moindre des choses

  • France
  • 2020

Nous la mangerons, c’est la moindre des choses VENDREDI 9 OCTOBRE | 20H15 Documentaire 67' | France 2020 | Réalisation : Elsa Maury | Production : Centre Vidéo de Bruxelles - CVB - Michel Steyaert Nathalie, bergère dans le Piémont Cévenol, apprend à tuer ses bêtes. Le film suit les gestes d’une éleveuse qui aime et qui mange ses moutons avec attention. Elle est prise sans relâche dans une interrogation à propos des manières de bien mourir pour ces êtres qui nous font vivre. Quel goût à la tendresse ? BIO Elsa Maury est plasticienne et chercheuse en arts plastiques. Son travail porte sur des formes de récits articulés à l’écologie pragmatique (philosophie et anthropologie), avec une attention particulière pour les êtres non-humains ou autres laissés pour compt

Donner le biais, donner la vie
Donner le biais, donner la vie

Donner le biais, donner la vie

  • France
  • 2020

Donner le biais, donner la vie VENDREDI 9 OCTOBRE | 16H15 Documentaire 21' | France/Suisse 2017 | Réalisation : Tara bate  Quatre bergères de profession racontent les joies, les frayeurs, les défis et les enseignements de leur(s) grossesse(s) en alpage. « Donner le biais, donner la vie », esquisse d’un long-métrage à venir, tente de dessiner les contours plus réalistes du métier de berger.ère, encore largement fantasmé. Il s’agissait de faire parler des bergères à partir d’expériences vécues et non de stéréotypes. L’arrivée d’un enfant exige un certain nombre d’aménagements qui bouleversent souvent la vie du foyer. Dans le jargon pastoral, « donner le biais » regroupe toutes les tactiques du/de la berger.ère pour donner une direction au troupeau. Avec la parentalité, la trajectoire de vie des bergères prend elle aussi un autre biais – sans doute plus encore qu’« en bas ». Etre enceinte nécessite de repenser sa pratique du métier et de réévaluer ses capacités (souvent à la baisse). Or, ce n’est pas cho

In questo mondo
In questo mondo

In questo mondo

  • International
  • 2020

In questo mondo VENDREDI 9 OCTOBRE | 16H15 Documentaire 97' | Italie 2018 | Réalisation : Anna kauber | Production : Anna kauber Ce documentaire met en avant la vie des bergères en Italie. C’est le résultat d’un voyage de 2 ans, de 17 000 km parcourus et plus de 100 interviews de bergères de 20 à 102 ans. L’image du berger - d’un point de vue imaginaire et symbolique - a toujours été principalement masculine. Mais l’élevage de chèvres et de moutons est assuré par un nombre croissant de femmes qui ont choisi ce travail traditionnellement patriarcal. Les bergères sont résolument modernes, vivant souvent seules mais aussi en couple ou en famille. Elles sont également pleinement impliquées dans leurs communautés sociales et économiques. Le film suit l’expérience de la réalisatrice qui a vécu avec elles. Elle a donc pu tisser des liens profonds d’amitiés et d’affection. Ainsi les bergères ont livré de manière intime et spontanée leurs motivations, difficultés et satisfactions; mettant en lumière la néces

Notre raison d’être
Notre raison d’être

Notre raison d’être

  • International
  • 2020

Notre raison d’être VENDREDI 9 OCTOBRE | 14H Documentaire 7' | Sénégal 2020 | Réalisation : Vincent Tremeau - Montage : Manon Tarasconi En Afrique Subsaharienne l’élevage fait vivre plus de 20 millions de personnes. Au Sénégal, chaque année au rythme des saisons, les pasteurs parcourent des centaines de kilomètres en communion avec leurs animaux, à la recherche du meilleur pâturage pour leur troupeau. Leur bétail représente leur unique richesse. La transhumance est une tradition ancestrale, le métier de pasteur se transmettant de père en fils depuis des centaines d’années. Elle est un voyage vital, car la survie de leur bétail en dépend. Le long de ce parcours de plusieurs mois parfois, les pasteurs transhumants doivent faire face à de nombreux défis, avec pour unique but le bien-être de leurs animaux. BIO Vincent Tre

Etxola : artzain Iratin – vies de bergers(es) à Iraty
Etxola : artzain Iratin – vies de bergers(es) à Iraty

Etxola : artzain Iratin – vies de bergers(es) à Iraty

  • France
  • 2020

Etxola : artzain Iratin - vies de bergers(es) à Iraty VENDREDI 9 OCTOBRE | 14H Documentaire 14' | France 2020 | Réalisation : Stéphane Etchegaray | Production : BIXOKO Situé au cœur de la montagne Basque, le massif d’Iraty est la plus grande forêt de hêtres d’Europe. Le pastoralisme s’y pratique depuis la nuit des temps. Des deux côtés de la frontière, les bergers vivent au rythme de leurs troupeaux en estive. Ce métier aux conditions difficiles se raréfie. Encore moins nombreux sont ceux qui continuent de fabriquer leur fromage en montagne, qui lui donne ce goût inimitable. Les témoignages de quatre berger·e·s qui s’expriment dans leur langue maternelle et quotidienne, l’Euskara, nous propose un regard croisé sur hier, aujourd’hui et demain, loin, très loin du « monde d’en bas ». Les pratiques changent, les mentalités aussi. BIO Stéphane Etc

Troperos
Troperos

Troperos

  • International
  • 2020

Troperos VENDREDI 9 OCTOBRE | 14H Documentaire 70' | Argentine 2018 | Réalisation : Nicolás Detry | Production : QSL Produccionnes Troperos relate le travail des gauchos* dans une vallée isolée du sud de la Patagonie, montrant le sacrifice d’une profession en voie d’extinction. Tout au long d’une année, à travers la vie des éleveurs, nous verrons le travail effectué à chaque saison, durant le rude hiver patagonien ainsi que la garde d’un troupeau de 6000 moutons en automne et au printemps. Nous écouterons des anecdotes incroyables de leur vie solitaire et des réflexions profondes sur leurs sentiments les plus intimes, dans un territoire où les hommes et les animaux ont une relation très étroite liée au travail et à la survie. * gaucho = nom donné aux gardiens de troupeaux des plaines sud-américaines BIO Nicolás Detry

Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse, la nature en partage
Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse, la nature en partage

Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse, la nature en partage

  • France
  • 2020

Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse, la nature en partage JEUDI 8 OCTOBRE | 21H Documentaire 32' | France 2019 | Réalisation : Thibaut Lacombe et Clara Lacombe Chartreuse secrète, profonde et sauvage, à la fois enclave naturelle et ressource immémoriale pour les hommes… Au fil des siècles, les pratiques agricoles puis récréatives s’y sont multipliées et diversifiées, au point parfois d’entrer en conflit. Quelle cohabitation possible entre le randonneur et le chasseur ? Entre les animaux sauvages, parfois réintroduits, et les animaux d’élevages? Rarement la recherche d’une fragile ligne d’équilibre entre usages antagonistes de l’espace aura trouvé une expression si juste que dans ce film. Les témoignages bien choisis d’agents et d’usagers apportent une dimension philosophique à la gestion des réserves naturelles. En particulier ici celle des Hauts de Chartreuse, dont la caméra restitue si bien le patrimoine remarquable. La Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse et les réalisateurs ont souhaité montrer le fin et délicat équilibre recherché dans cette gestion de tous

CONTACTEZ-NOUS

L'équipe du festival se fera un plaisir de vous répondre

En cours d’envoi

© Festival Int. du film Pastoralismes & Grands Espaces 2020/2021 - Tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?