Donner le biais, donner la vie

VENDREDI 9 OCTOBRE | 16H15

BIO

Tara Bate. Depuis 2012, je travaille sur différents aspects du pastoralisme : en France d’abord, puis en Suisse où je vis depuis 2013, et à présent au Népal où j’étudie le rapport à l’environnement de yakiers à la frontière tibétaine. Mon objectif, à travers mon travail d’anthropologue et de réalisatrice, est de représenter sans paillettes les différentes facettes de ce métier millénaire, d’aucuns pensent d’un temps révolu, et qui est pourtant encore bel et bien pratiqué aujourd’hui et épouse les contours de la modernité.

 

Documentaire 21′ | France/Suisse 2017 | Réalisation : Tara bate 

Quatre bergères de profession racontent les joies, les frayeurs, les défis et les enseignements de leur(s) grossesse(s) en alpage. « Donner le biais, donner la vie », esquisse d’un long-métrage à venir, tente de dessiner les contours plus réalistes du métier de berger.ère, encore largement fantasmé. Il s’agissait de faire parler des bergères à partir d’expériences vécues et non de stéréotypes. L’arrivée d’un enfant exige un certain nombre d’aménagements qui bouleversent souvent la vie du foyer. Dans le jargon pastoral, « donner le biais » regroupe toutes les tactiques du/de la berger.ère pour donner une direction au troupeau. Avec la parentalité, la trajectoire de vie des bergères prend elle aussi un autre biais – sans doute plus encore qu’« en bas ». Etre enceinte nécessite de repenser sa pratique du métier et de réévaluer ses capacités (souvent à la baisse). Or, ce n’est pas chose facile pour un grand nombre de bergères dont la reconnaissance dans le métier passe par un surpassement de soi : il faut sans cesse « prouver » que l’on est capable de pratiquer le métier au moins aussi bien qu’un homme.

CONTACTEZ-NOUS

L'équipe du festival se fera un plaisir de vous répondre

En cours d’envoi

© Festival Int. du film Pastoralismes & Grands Espaces 2020 - Tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?