QUÉBEC

par Antoine CORCKET

du 16 SEPTEMBRE au 15 OCTOBRE

Exposition gratuite

Maison de la Montagne – 14 Rue de la république Grenoble

L’exposition

Mon année passée là-bas fut forte en rencontres avec les espèces emblématiques de cette région. Des ours noirs jusqu’au petit écureuil roux américain, en passant par le mythique harfang des neiges, je vous propose de découvrir ces animaux extraordinaires au fil de l exposition «Quebec» . Une partie des photographies de cette exposition a été réalisée à proximité ou dans la ville de Québec. Cela permet de mettre en avant les interactions entre l’humain et la faune sauvage. Certaines espèces, comme les renards ou les ratons laveurs, cohabitent relativement facilement avec l’humain. C’est également le cas des chouettes et des hiboux. Certains individus passent l’hiver dans les parcs urbains, chassant les nombreux écureuils, passereaux et canards nourris par les passants. Cependant, d’autres espèces telles que les caribous (que je n’ai malheureusement pas eu la chance de rencontrer) ont besoin de milieux sauvages et non anthropisés pour prospérer. L’augmentation du nombre de routes forestières, facilitant notamment le déplacement des prédateurs et des espèces concurrentes, entraînent une chute brutale de leurs effectifs. La préservation de la biodiversité passe nécessairement par la protection des grands espaces sauvages mais aussi, de façon plus inattendue, des zones naturelles en milieu urbain.

BIO

Antoine CORCKET
Né en 1999, j’ai eu la chance de souvent voyager pendant mon enfance. Que ce soit en France ou à l’étranger, j’ai toujours adoré observer les animaux au travers de mes jumelles. Ayant grandi au milieu des vignes de la région bordelaise, c’est dans cet environnement que j’ai fait mes premières photos de chevreuil et de martin pêcheur début 2018. En 2019 dans le cadre d’un échange universitaire, j’ai eu l’opportunité de partir une année au Québec . Là-bas, j’ai découvert les immenses forêts canadiennes et leur faune incroyable. De retour en France, l’appel du sauvage m’a conduit dans les Alpes où je traîne maintenant mon sac à dos et mon appareil photo. Tous les animaux que je photographie sont libres et sauvages. L’éthique est une valeur importante dans ma démarche. Que ce soit à l’affût ou à l’approche, je réalise toujours mes clichés avec respect et passion..

CONTACTEZ-NOUS

L'équipe du festival se fera un plaisir de vous répondre

En cours d’envoi

© Festival Int. du film Pastoralismes & Grands Espaces 2020/2021 - Tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?