JURY ET PRIX

LAURIER BLUE-02

PALMARES 2021

Le jury a décerné 4 Prix en 2021: 

le Grand Prix à :

 La part du rêve 

le Prix Espoir à :

Nomades d’Iran, l’instituteur des Monts Zagros

Une Mention spéciale d’Encouragement à :

De laine et d’eau fraîche

Une Mention spéciale Emotions à :

Alptraum – La paix des bergers.

Le prix du public Mutualia à :

La part du rêve.

PRÉSIDENT DU JURY

Denis Martin – Ingénieur du son/moniteur de ski

Diplômé de l’École Nationale Louis Lumière, il a participé à différents documentaires et reportages tels que «L’ascension, Refuges, Chamonix-Zermatt»… Un passage à l’Institut des Hautes Études Cinématographiques l’a amené à la fiction long métrage en collaborant à plus de cents films et téléfilms dont «Frantic» de Roman Polanski et «Himalaya l’enfance d’un chef» d’Éric Valli. Il a également participé à la formation des futurs preneurs de son dans différentes écoles de cinéma (FEMIS, ENS Louis Lumière, ESRA, CINÉFABRIQUE). Originaire de Serre Chevalier, ce passionné de ski et de randonnée ne manque jamais une occasion de retrouver ses chères montagnes.

Nils Benetto – Eleveur et berger

Nils Benetto éleveur en installation sur la commune de Theys en Isère et berger sur l’alpage de Tigneux dans la vallée du haut Breda. L’hiver, le temps est partagé entre les agnelages, la bergerie et la station de ski locale. Les brebis paissent sur l’exploitation a 1000m d’altitude au printemps automne. Mi juin changement de vallée direction l’alpage et regroupement de troupeaux jusqu’à mi-septembre pour la descente.

Manon Wallenberger – Cheffe de projet à la CIPRA (Commission Internationale de Protection des Alpes) et bergère-fromagère

Manon Wallenberger vit et travaille entre la Provence, la Suisse et l’Autriche. Bergère et fromagère en alternance sur des alpages suisses depuis 2011, elle a écrit pour les revues Z, l’Alpe et Zalp. Depuis 2018 elle est employée à la CIPRA au Liechtenstein. Elle vit avec deux enfants et un partenaire tondeur et berger qui part chaque hiver avec un troupeau d’agneaux d’engraissement.

Coralie Mounet – Géographe et chercheuse en Sciences Sociales

Chargée de recherche au CNRS – Laboratoire PACTE à Grenoble, ses activités de recherche portent sur les relations société / nature et les politiques de la nature à l’épreuve des changements globaux. Elle travaille particulièrement sur les relations anthropozoologiques (relations entre humains à propos des animaux sauvages et entre humains et animaux sauvages).

Philippe Vial – Eleveur et Vice-Président à la Communauté de Communes du Trièves

Ancien éleveur laitier dans le Trièves, il a placé pendant plus de 20 ans ses vaches laitières en Savoie, sur un alpage produisant du Beaufort. Il a diversifié son exploitation avec de la production de volailles fermières de plein air et, depuis 2015, de la viande de bœuf Angus, reconnue pour sa qualité. Toute la production est en agriculture biologique et inscrite dans les circuits courts locaux. Adjoint à la Mairie de Clelles, il est depuis 2020 vice-président en charge de l’agriculture, de l’alimentation et de la forêt à la Communauté de Communes du Trièves. A ce titre, il co-préside le Plan Pastoral Territorial, espace de concertation entre les différents acteurs intervenant sur les espaces pastoraux. Depuis 1996, Philippe est projectionniste bénévole et fait partie de l’équipe de programmation au sein de l’Écran Vagabond du Trièves, association qui fait circuler le cinéma itinérant dans les villages du Trièves.

Odette Bernezat – Alpiniste, auteure, photographe

Montagnarde, voyageuse et écrivaine, elle devient par curiosité aide-bergère chez les Touareg du Hoggar (Sahara algérien). Elle réalise combien leur pastoralisme caprin est d’une importance capitale pour leur survie. Au Maroc, elle transhume avec les nomades Aït Atta qui quittent chaque année les territoires du Sud pour s’implanter à date fixe dans les alpages du Haut-Atlas. Elle décrit et photographie ces peuples qui vivent dans une nature qu’ils ont appris à préserver tout en l’utilisant pour leur survie.

ANIMATRICE DES ECHANGES AVEC LE PUBLIC

Marianne Boilève.

Journaliste, Marianne travaille depuis huit ans à Terre Dauphinoise, l’hebdomadaire du monde agricole et rural de l’Isère. Elle y aborde des sujets techniques, cullturels et sociétaux, notamment les questions de cohabitation et coexistence entre pratiques agricoles et/ou pastorales et activités de loisir. Également auteur de plusieurs ouvrages ayant pour cadre la montagne, tels que «Face à Face» (Solar) ou «Queyras, un autre regard» (Libris), Marianne suit le Festival depuis 2007.

CONTACTEZ-NOUS

L'équipe du festival se fera un plaisir de vous répondre

En cours d’envoi

© Festival  Pastoralismes & Grands Espaces 2021 - Tous droits réservés

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?